Accueil arrow Voyages
  • English
  • German
  • French
  • Spanish
  • Russian Россия
  • Portuguese
  • Dutch
  • Japanese 日本人
  • Arabic العربية

Sascha Grabow

Le Congo, à pied Version imprimable
Écrit par Sascha Grabow & translated by Dieter Grabow (german), Takeshi Tajima (japanese)   
11-04-2012

 

Dans un pays normal on vous demande « Comment allez-vous ? »

                                          …. Au Congo un passant vous pose la question :  « Il y a quoi dans ton gros sac ? »

La Guerre Civile du Congo

 

Je suis arrivé en République Démocratique du Congo le 07 février 2009 en venant de Zambie, par une assez bonne route. A la frontière, un garde musulman m’a demandé 20$ de droit d’entrer mais comme je lui ai répondu que j’allais retourner à Lusaka pour demander à l’ambassade si cette pratique était légale, il est devenu gentil et m’a laissé passer. Peu de temps après j’ai été pris en stop par un 4X4 Pajero et après 2 heures de très bonne route nous étions déjà à Lubumbashi, la seconde plus grande ville du pays et capitale de la province du Katanga, les policiers dans leurs uniformes bleus et jaunes fluo n’ayant posé aucun problème sur le chemin.

En ville, j’ai pu dormir au Centre Chrétien Don Bosco ou les gens sont vraiment TRES sympas. J’ai rencontré un couple d’expatriés germano-zibabwein, je me suis posé 6 jours pendant lesquels j’ai collecté des informations et me suis préparé pour mon voyage à l’intérieur du pays. J’avais prévu de voyager à pied jusqu’en amont de la rivière Congo et de là prendre un bateau pour descendre à Kinsangani (avec quelques passages à terre pour contourner les rapides). Il fallait faire environ 500km jusqu’à Bukama , mais mon projet d’auto-stop fut vite anéanti étant donner le peu de trafic sur la route ! Il passait en moyenne une voiture tous les 4 jours !!! et quand je croisais des camions, ils étaient embourbés ou en panne et même lorqu’ils roulaient, j’allais plus vite à pied !! Tout ça pour dire qu’il m’a fallu à peu près 10 jours pour arriver, avec les pieds en sale état…

Sur la dernière partie du chemin, je m’étais fait des copains dans le camion qui nous avait pris les 20 derniers kilomètres avant d’arriver en ville. Je voulais prendre le bateau le jour même mais j’ai décidé de suivre mes compagnons qui prenaient celui du lendemain… GROSSE erreur !!!

        

Dernière mise à jour : ( 11-07-2016 )
Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 1 sur 33

PayPal Sponsor Sascha



Enter Amount:

saschagrabow.com

Twitter